par

Hadopi : la haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet. Est un organisme dont la renommée n'est plus à faire, qui veut vous empêcher de télécharger…

Cela va sans doute en rassurer certains, car Hadopi va disparaître ! En effet la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, l'a annoncé il y a peu. Cependant, ne criez pas victoire trop vite, car c'est dans le but d'établir une nouvelle loi contre le téléchargement illégal d'ici 2014.

La disparition d'Hadopi était il inévitable, quand on pense aux sommes engagées dans cette lutte par rapport aux bénéfices faits et à son efficacité…

Apparemment le gouvernement n'a pas compris que punir l'acte de téléchargement ne servait à rien. Car si vous faites le calcul du montant de vos téléchargements le tout devient rapidement exorbitif ! La solution serait de fournir une alternative payante, mais bon marché pour que les internautes ne soient plus tentés de télécharger illégalement.

Crédits photo : Thomas Lavernhe, Street Art aux Buttes aux Cailles, Paris.

 

Voici donc une lettre de Mathieu Oldfield, en réponse au deuxième courrier Hadopi qu'il a reçu. Cette lettre tend à démontrer pourquoi le téléchargement est une "nécessité" :

« Bonjour Mme X,

Etant donné l’offre légale existante, il me faudrait débourser plus de 100 EUR par mois pour suivre ma dizaine de séries et regarder quelques films, sans même pouvoir les détenir, auquel cas nous sommes dans une estimation dépassant les centaines d’EUR par mois. Et quand je « détiens » un film, se pose la question des droits de succession…

Aussi, vous ai-je dressé la liste des séries que je suis, afin que vous puissiez m’indiquer comment je peux les obtenir de manière simple, le jour de leur sortie US, et légalement sans débourser plus de 30 EUR / mois :

Breaking bad
Californication
Dexter
Glee
How I met your mother
Game of Thrones
Mad Men
Two and a half men
Person of Interest

J’attends vraiment votre retour là dessus car c’est votre rôle de promouvoir l’offre légale. Or, j’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé comment faire tenir ça dans mon budget de 30 EUR.

Pour les films, trouvez-vous normal de devoir payer 5 EUR pour une location de 24h ? C’est plus cher qu’au vidéo club ! Et si vous allez regarder l’interface des plateformes VOD sur les box internet, vous faites un bon de 20 ans en arrière sur l’ergonomie…

Je consomme légalement de la musique car l’offre existe et est raisonnable (10 EUR par mois) mais jusqu’à preuve du contraire, il ne m’est pas possible de consommer « normalement » mes séries et films. Je consomme légalement les films au cinéma avec ma carte UGC 2 à 35 EUR / mois. Cela fait 45 EUR / mois pour les films et la musique, je trouve que cela fait déjà beaucoup mais je suis prêt à payer 30 EUR / mois pour mes séries en illimité. Je suis prêt !

Vous, le Gouvernement français, en êtes grandement responsable, de part la fameuse loi sur la chronologie des médias, obligeant à respecter un délai de 3 ans pour faire figurer un film dans un catalogue de VOD illimité. Et ce n’est pas avec la commission Lescure que ça va changer grand chose, hélas.

Aussi, je vous remercierais de faire preuve de compréhension quant à ma situation « illégale ». En attendant une offre légale à moins de 30 EUR / mois, vous comprendrez que ma soif de culture prenne le dessus sur ma soif de justice envers des artistes exilés fiscaux ou envers des majors n’ayant pas compris ce qu’était l’Internet.

Aussi, n’aurez-vous plus à vous plaindre de mon comportement car mes prochains téléchargements passeront tous par un cryptage avancé, que je paierai environ… 30 EUR / mois.

Mes sincères salutations. »

 

Source : Gizmodo

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires